Des Beaux-Arts à l’aérographe

Passionné par le dessin depuis l’âge de 10 ans, je décide, adolescent, de passer le concours des Beaux Arts de Reims que je remporte à l’âge de 17 ans.

 

Puis, en 1971, je pars pour Lille, avec l’objectif d’intégrer les Beaux Arts dans la section Architecture d’intérieur et design, discipline dont je suis tombé amoureux. A double titre d’ailleurs, puisque c’est avec ma femme Véronique que nous commençons à concevoir des prototypes de mobilier pour enfants. Sans lien avec ce qui précède, mais poussé par mon esprit provocateur, je participe en 1976 au concours « Vivre en Bois Blanc » pour lequel je conçois… un cercueil en kit. Cette initiative décalée sera remarquée par l’équipe déjantée du « Petit Rapporteur », ce qui me vaudra, à l’époque, un premier passage télé.

 

Ensuite, à la demande d’Alain MAHIEU, alors patron de la plus grande agence de pub lilloise : MSDL, je réalise des campagnes de pub au crayon et à l’aquarelle. Ensuite, en 1977, alors que j’étais devenu illustrateur indépendant, c’est l’agence DPS qui me demande de me former à l’aérographe, ce que non seulement j’accepte mais qui me permet de me rapprocher de la manière des peintres américains hyper-réalistes  dont je partage la sensibilité.

 

 

Mentions légales